Login with Facebook
La défense Lincoln

Synopsis :
Michael Haller est avocat à Los Angeles. Habile, il est prêt à tout pour faire gagner les criminels de bas étage qu’il défend. Toujours entre deux tribunaux, il travaille à l’arrière de sa voiture, une Lincoln Continental. Ayant passé la plus grande partie de sa carrière à défendre des petits voyous minables, il décroche pourtant ce qu’il pense être l’affaire de sa vie : il est engagé pour défendre un riche play-boy de Beverly Hills accusé de tentative de meurtre. Mais ce qui semblait être une affaire facile et très rentable se transforme en redoutable duel entre deux maîtres de la manipulation…

Mon avis :
Un Associé du diable plus terre à terre. L'avocat Mickey Haller (Matthew McConaughey) a l'habitude de défendre des clients pas très honnêtes. C'est son gagne pain qu'il gère avec brio. Mais ce qui le motive à être avocat de la défense, c'est surtout la présomption d'innocence. Mais lorsque le richissime Louis Roulet (Ryan Philippe) le demande pour défendre un cas d'agression et de tentative de viol, il doute.
Un duel entre deux acteurs, jusqu'ici, de second plan dans un thriller dans une Amérique sombre, pourrie. Un peu trop théâtrale sur le procès et sans surprise.

J'ai aimé :
- deux personnages charismatiques, Mickey Haller l'avocat du diable et Louis Roulet l'ange de la mort
- Un décor sombre, une sale affaire

J'ai moins aimé :
- un procès théâtral
- un scénario sans surprise

Ma note : 7/10
Une affaire rondement menée dans l'ensemble mais le réalisateur (Brad Furman) a eu du mal à introduire correctement tous les protagonistes. Ils se contentent de lancer des noms qui reviennent plus tard sans véritablement laisser le temps au spectateur de les assimiler.

Film, le 2011-06-17